Vue sur Paris depuis la préfecture du 17 boulevard Morland

La lumière d’automne était encore un peu brumeuse, mais si douce. Profitant de la Journée du Patrimoine, ils voulaient visiter l’Antenne Sully-Morland ; la préfecture avait été vendue par la ville et il fallait se dépêcher avant qu’elle ne devienne inaccessible.

Au 15ème étage, une terrasse faisait le tour du bâtiment. L’air était frisquet, mais il n’y avait presque pas de vent.

De là-haut, Paris était d’abord une harmonie de couleurs, taches horizontales des toits couleur de plomb ou gris tourterelle, teintes pâles de quelques façades, puis on repérait le rythme des fenêtres. On était trop haut pour voir la vie des gens et c’était comme si la ville immense était vide, comme s’il y avait seulement une étendue paisible d’immeubles sans habitants, sans histoires, sans paroles.

Du côté de l’Ile de la Cité, le regard suivait la diagonale de la Seine coupée par deux ponts, et la rue noire qui creuse entre les immeubles de l’Ile Saint Louis. Les arbres verts. On ne savait pas qu’il y en avait autant, qu’ils étaient aussi touffus. Au milieu la forme rassurante de Notre-Dame.

Préfecture Morland vers ND

préfecture Morland vers ïle de la cité

Quelques pas : les paroles échangées viraient à l’énumération de monuments : « là-bas, c’est la colline du Sacré Cœur. Oh ! Tu as vu le bariolage de Beaubourg… Un monument comme ça c’est bien, mais on n’aimerait pas qu’il y en ait partout. »

Préfecture Morland vers Beaubourg

Puis on allait vers l’Est, du côté de la Bibliothèque François Mitterrand et du grand incinérateur d’Ivry, et on comprenait que la coupure entre Paris et la banlieue n’avait plus de sens, que le périphérique avait cessé depuis longtemps d’emprisonner la capitale. Les gros panaches de fumée de l’incinérateur évoluaient librement dans le ciel et se perdaient dans les nuages. Les gens disent alternativement que ces fumées sont de l’inoffensive vapeur d’eau ou du poison, mais toi tu ne savais quoi en penser.

Préfecture Morland vers la BNF

Que deviendra le bâtiment à présent que la préfecture a déménagé ? Le promoteur Emerige que je ne connaissais pas, a séduit la municipalité lors de l’appel à projet « Réinventer Paris » avec des mots-clés dans l’air du temps comme « mixité », si séduisants pour les pouvoirs publics. « Morland Mixité Capitale » promet de faire coexister auberge de jeunesse, crèche, logements sociaux et… hôtel cinq étoiles, on ajoute un zest d’écologie avec de l’agriculture urbaine. Ce sera peut-être très bien, mais pour le moment, je suis un peu inquiète. J’espère que le sublime 15eme étage ne sera pas récupéré pour les seuls 147 privilégiés de l’hôtel de luxe.